FOIRE AUX QUESTIONS.



Q :  Qu’est ce qu’un rein ?

R : Les reins sont deux organes  en forme de haricot situés de chaque côté de la colonne vertébrale sur la partie postérieure  de l abdomen au niveau des dernières vertèbres dorsales.

Q :  Quelles sont les fonctions des reins ?

R : Les reins assurent essentiellement trois types de  fonctions dans l’organisme telles que :

  • L’élimination des déchets toxiques après la filtration du sang qui seront évacués dans l’urine.
  • L’homéostasie (régulation du bilan hydro électrolytique et de l’équilibre acide-base).
  • La fonction endocrine avec la synthèse de la rénine, l’érythropoïétine et la vitamine D active.
    D’une manière générale, en dehors d’une rétention d’urée et de créatinine, ces fonctions sont assurées tant que le débit de filtration glomérulaire est supérieur ou égale à 60ml/min/1,73 m².

Avec la progression de l’IRC, les différentes fonctions s’altèrent.

Q :  Définition de l’insuffisance rénale ?

R : La valeur normale du  débit de filtration du rein ou glomérulaire (DFG) est comprise entre 90 et 120ml/min/1,73m².  L’insuffisance rénale se définit par l’altération de la fonction rénale marquée par une diminution du DFG selon la formule de Cockcroft.
Devant toute insuffisance rénale, il faut chercher à savoir si cette insuffisance rénale est aigue ou chronique.

Q :  Définition d’une insuffisance rénale aigue ?

R : Il s’agit d’une baisse brutale et importante de la filtration glomérulaire. En pratique, Elle se traduit par une élévation de la créatinine et de l’urée plasmatique. Elle est habituellement réversible après traitement.

Q :  Comment définir une insuffisance rénale chronique (IRC) ?

R : L’IRC est définie par la diminution progressive et irréversible du débit de filtration glomérulaire (DFG) . Elle est la conséquence de l’évolution d’une maladie rénale chronique ( MRC).

Q :  Quelles sont les complications de l’ IRC ?

R : Lorsque 80% des néphrons sont atteints, vont apparaitre principalement :

  • Une  hypertension artérielle
  • Des troubles du métabolisme phosphocalcique
  • Une acidose métabolique
  • Des oedèmes
  • Une dénutrition
  • Une anémie
  • Une hyperkaliémie

Q :  Quelles sont les causes les plus fréquentes de l’insuffisance rénale  ?

R : Elles sont nombreuses. Presque toutes les maladies atteignant les reins peuvent induire une insuffisance rénale. Cependant, les principales causes sont

  • Les causes héréditaires : La polykystose autosomique dominante, la drépanocytose, le Syndrome d’ Alport
  • Les causes acquises : Diabète, l’hypertension artérielle, les infections bactériennes et virales , l’obstruction des voies urinaires, la néphropathie de reflux, les intoxications médicamenteuses, les calculs rénaux.

Agir tôt pour éviter les complications :
Si vous êtes un sujet à risque, consulter un Néphrologue.

Q :  Épuration extra rénale : Quand faut il dialyser ?

R : Δ Urgences extrêmes=« tout de suite !! » (dans les 4 heures) devant :

  • Une Hyperkaliémie avec signes ECG ( élévation du importante du potasium)
  • Un OAP et/ou HTA non contrôlés
  • Une Acidose métabolique sévère [pH < 7,2]

Δ Urgence différée ou semi-urgente=« ça peut attendre un
peu !! » (dans les 12 heures)

  • Rétention azotée majeure (Urée>30-50 mmol/L)
  • Coma urémique
  • Désordres hémorragiques de l’urée
  • Hyponatrémie <125 mmol/L symptomatique
  • Hyperphosphorémie (>3mmol/l) et/ou Ph x Ca > 4,6

 EER « programmable » (dans les 24 heures)

  • Oligo-anurie > 24h
  • Intoxication médicamenteuse
  • Syndrome de lyse cellulaire ou musculaire

ATT !!!  les produits de contraste iodés ne sont pas dialysés +++ donc prudence lors de la réalisation d’une UIV chez un patient ayant une altération de la fonction rénale ( contre indiqué si DFG inférieur ou égal  à 60ml/ min/ 1,73m² )

Le Centre IRUMU en images.